Paroles de France

Avec LE PEN
 
AccueilGalerieFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 L'EHESS occupée et saccagée

Aller en bas 
AuteurMessage
Maya
Administrateur
avatar

Féminin
Nombre de messages : 57
Date d'inscription : 21/03/2006

MessageSujet: L'EHESS occupée et saccagée   Jeu 23 Mar 2006 - 1:57

l'Ecole des Hautes Etudes en Scienses Sociales, située Boulevard Raspail dans le 6ème arrondissement de Paris, est occupée depuis hier lundi, par près de 200 personnes issus pour la plupart de la tendance rouge et noire, qui ont profité de la naïveté des propriétaires des lieux qui avaient laissé les locaux ouverts pour que des " débats " puissent avoir lieu sur le CPE.

Or, ces occupants ne sont pas en majorité des étudiants : ce sont plutôt des agitateurs et des casseurs, puisque ces " travailleurs " qui " défendent leurs droits " se sont amusés à détruire le mobilier et le matériel de bureau.

Cela pourrait s'arrêter à cette description qui peut ressembler à de nombreuses autres, ces gentils " jeunes " ont déjà pu occuper et détruire quelque peu la Sorbonne, donc, mais bizarrement, là, malgré plusieurs appels de la direction de l'école afin que la police intervienne, aucun képi n'est apparu jusque là en vue boulevard Raspail ! Au point que cette direction, pour le moins déboussolée a dù faire venir, cet après-midi, les personnels d'une société de surveillance afin d'assurer la sécurité des professeurs venus récupérer quelques dossiers et autres tours de PC. Et a l'arrivée de ces vigiles, les occupants " contre le CPE " ont enfilés gants et casques, empoignés matraques et barres de fer, afin de montrer de quel côté se trouvait la démocratie.

C'est une illustration parfaite du chaos qui prévaut aujourd'hui au sein même de notre gouvernement qui se tâte pour savoir de quel côté le vent va tourner. Même Sarkozy, pourtant si prompt à accuser les quelques militants du FNJ et d'autres mouvements nationaux présents lors des manifestations de la semaine passée, n'a encore réagi à cette honteuse occupation d'une école, privée certes, mais d'un lieu de savoir... Ce n'est pas assez médiatiquement favorable ?

Ce n'est pas seulement une explosion de soupape de sécurité qui se produit actuellement, mais une crise de régime sévère qui s'annonce. La rupture entre les élites qui nous dirigent , de droite comme de gauche - la présence des Hollande, Lang, Buffet ou encore de Mamère en tête de cortège n'y change rien - et la grande majorité des citoyens de ce pays est consommée. Dans 13 mois jour pour jour, auront lieu les élections présidentielles ( 22 avril ), les Français auront le choix entre la " chienlit ", pour reprendre une expression de mai 1968, et une reconstruction nationale incarnée par le président du Front National.

Le Pen vite !

Vox-FN

_________________
« Nous jurons de lutter jusqu'à la renaissance de notre patrie et le redressement de notre peuple. »
Jean-Marie Le Pen
[img:5518]http://img146.imageshack.us/img146/120/diaporamaagrimaya6od.gif[/img:5518]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
L'EHESS occupée et saccagée
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Phalempin, Village du Nord occupé en 14-18
» Je suis Femme au Foyer et très occupée
» Le 13e RDP s'installe à Dieuze
» Les femmes s'inquiètent plus du changement climatique que les hommes
» CFE : surface utilisée et estimation chiffre d'affaire

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Paroles de France :: Les débats :: La revue de presse de MAYA-
Sauter vers: