Paroles de France

Avec LE PEN
 
AccueilGalerieFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Relaxe des "rebelles" du vol Paris-Bamako

Aller en bas 
AuteurMessage
Jean-Marc
Nouveau
avatar

Nombre de messages : 20
Date d'inscription : 22/03/2006

MessageSujet: Relaxe des "rebelles" du vol Paris-Bamako   Mar 4 Sep 2007 - 21:26

Citation :
Le tribunal correctionnel de Bobigny a relaxé mardi les deux passagers d'un vol Paris-Bamako d'Air France accusés de "provocation à la rébellion". Ils avaient manifesté verbalement lors de l'expulsion de deux sans-papiers qui résistaient à leur reconduite.
Marie-Françoise Durupt, 60 ans, qui partait le 28 avril en mission professionnelle à Bamako, et Youssouf Soumounou, un Franco-malien de 46 ans, avaient été débarqués avant le décollage, ainsi que les deux Maliens s'étant opposés à leur expulsion. Le procureur avait requis le 3 juillet contre les deux prévenus une amende avec sursis, de 1000 euros pour Mme Durupt et 500 euros pour M. Soumounou. Les policiers interviennent "dans une situation déjà humainement difficile", avait souligné le procureur en demandant à tous les passagers en général "de ne pas compliquer la tâche" des escortes policières chargées des reconduites à la frontière sur les vols commerciaux.
"Des méthodes inhumaines"
Marie-Françoise Durupt avait expliqué à l'audience s'être levée de son siège ce jour-là pour dire sa "honte de la France", "tellement les méthodes me semblaient inhumaines". Elle accusait les policiers d'avoir "mis des coussins sur la tête" des sans-papiers "pour les empêcher de crier", et l'un des policiers "de s'être assis sur un Malien". Et elle affirmait : "Tout ça se déroulait sous les yeux d'enfants, j'avais honte". Le vol perturbé était finalement parti avec deux heures de retard avec à son bord un autre sans-papiers malien qui n'avait pas contesté sa reconduite à la frontière.
La présidente de la 11e chambre a estimé que les propos de Marie-Françoise Durupt et de son co-accusé, au "caractère discutable et excessif", "expression d'une vive émotion et d'une grande désapprobation" ont certes "participé à l'échec de la reconduite à la frontière", mais qu'ils "ne démontraient pas la volonté de s'opposer de façon violente à l'action de la police".

http://tf1.lci.fr/infos/france/societe/0,,3536211,00-relaxe-passagers-rebelles-vol-paris-bamako-.html

L’avocate de la « rebelle » a déclarée en substance qu’il était normal pour un citoyen de s’opposer à la police lorsque celle-ci dépassait les bornes ! Les policiers qui se font régulièrement insulter ou agresser lors des arrestations apprécieront très certainement !!!! Shocked

Jean-Marc
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Relaxe des "rebelles" du vol Paris-Bamako
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» "Ice Kube", le premier bar de glace à Paris
» RMC Découverte : "Champs de Bataille : La libération de Paris"
» Vos retours sur la "vidéo city paris 2015"
» Recherche collegues des "chéques postaux" de Paris années 77 à 79
» La Normandie selon "Heula"

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Paroles de France :: Les débats :: L'actualité-
Sauter vers: